Notre Méthodologie

Selon le site mouves.org, l’impact social est défini comme « l’ensemble des effets des activités d’une organisation sur son environnement au sens large : ces effets peuvent être négatifs (précarisation des salariés, pollution, etc.) ou positifs (réinsertion de personnes exclues du marché du travail, utilisation exclusive d’énergies vertes, etc.). »

La mesure de cet impact consiste donc à chiffrer les répercutions d’une activité professionnelle sur l’environnement physique et humain qu’elle touche.

Un exemple concret

Une étude d’une précédente équipe de Planète d’Entrepreneurs établissait que l’utilisation de lampes à énergie solaire vendues par l’entreprise Greenlight en Inde avait permis aux bénéficiaires de diviser par deux leur consommation de kérosène ; 84% d’entre-eux considéraient que la qualité de l’air respiré s’était améliorée ; les enfants passaient en moyenne 52 minutes de plus par jour à travailler sur leurs cours. 

Ces indicateurs simples ont donc permis de démontrer l’impact social positif de Greenlight sur ses consommateurs.

Pourquoi un entrepreneur doit-il connaître son impact social ?

Pour l’entrepreneur, mesurer l’impact social de son entreprise lui offrira :

  • une clef de lecture de son modèle social.
  • des pistes de réflexion pour maximiser son impact.
  • un argument concret et probant susceptible d’intéresser des partenaires financiers.

Comment mesure-t-on l’impact social ?

La mesure de l’impact social d’une entreprise est fondée sur les réponses apportées par ses bénéficiaires à un ensemble de questions ciblées. Ces questions permettront aux bénéficiaires d’évaluer les répercussions potentielles que l’acquisition du produit ou du service a pu avoir sur leur quotidien, autrement dit sur leur santé, l’éducation de leurs enfants, l’hygiène de vie, l’allocation de leurs revenus, etc.

Nos missions dureront approximativement un mois et seront séparées en trois parties :

  • au cours de la première semaine nous établirons avec l’entrepreneur le cadre de la mission : il nous faudra comprendre les enjeux du marché, nous familiariser avec le modèle de l’entreprise et établir les domaines où l’entreprise est censée avoir un impact social assez fort. En fonction de ces critères et de l’échantillon que nous aurons ciblé (une des grosses difficultés sera de réussir à former un échantillon représentatif du mix client de l’entreprise), nous pourrons établir les indicateurs qui serviront à mesurer l’impact social du projet et préparer le questionnaire en conséquence.
  • pendant deux semaines ensuite, nous irons sur le terrain à la rencontre des clients de l’entreprise pour leur administrer lesdits questionnaires. Accompagnés de traducteurs, nous irons à la rencontre de plus d’une centaine de bénéficiaires et leur présenterons notre étude de la manière la plus neutre possible ! Il est très important de nous détacher de l’entreprise afin de ne pas biaiser les réponses de ses clients et d’avoir la vision la plus objective de son impact social.
  • enfin, nous établirons lors de la dernière semaine le bilan chiffré de l’impact social grâce aux réponses récoltées.

A cette mesure chiffrée, concrète et pragmatique de l’impact social de l’entreprise, nous tenterons également d’apporter de modestes recommandations, suite à nos observations, afin de le maximiser.

Publicités