Sur les pas d’Arthur Rimbaud, trafiquant d’armes

Nous avons quitté l’Afrique il y a 4 mois maintenant, mais c’est avec grand plaisir que je vais me replonger dans nos premiers souvenirs de voyages. A la demande de Jeff Drouets, un fidèle ami de la famille, voici les aventures comparées d’Arthur Rimbaud, trafiquant d’armes au royaume d’Abyssinie (actuelle Ethiopie) et de vos 4 baroudeurs préférés 130 années plus tard.

Juin 1876, Arthur Rimbaud a 22 ans. Le poète déjà célèbre n’écrit plus, « sa verve est à plat »1. Et pour cause ! Sa sœur, Vitalie, vient de mourir à dix-sept ans de la tuberculose et Verlaine a mis fin à leur relation après lui avoir tiré deux fois dessus.

Juin 1876, Arthur Rimbaud a 22 ans. Il part découvrir le monde.

Ses premières années d’aventures l’emmènent successivement aux Indes Néerlandaises, un peu partout en Europe, en Egypte et à Chypre. Ses voyages se font au grès des emplois qu’on lui offre. Après s’être essayé à l’armée coloniale néerlandaise, Arthur Rimbaud s’installe en 1880 entre la corne de l’Afrique et l’Arabie. Il débute son séjour à Aden (actuellement au Yémen) comme surveillant du tri de café.

Avouez que les premières ressemblances avec notre parcours sont frappantes !

Le poète : C’est notre Victor, allias Scotty-Scott le ricain. S’il y en a qui doutent encore, allez donc lire son poème sur la boisson houblonnée !

12391962_10156292757125333_2405144838275666324_n.jpg

Côté jeunesse : Notre équipe n’a rien a envié à Arthur Rimbaud. Au jour du départ, notre moyenne d’âge théorique (celle calculée avec nos passeports qui contiennent maintenant suffisamment de tampons et autres cartes pokémons pour que Victor aille impressionner les premières années de l’ESSEC) ne dépasse pas les 22 ans.

12728834_1529959790630999_8910136358499729211_nQuant à la moyenne réelle, celle calculée avec l’âge attribué à chacun au mérite de ses frasques, on est bien en dessous.
Merci Clément pour tous ces moments de débilités, retomber en enfance à tes côtés est toujours un régal.

Les bonnes habitudes militaires : Mon expérience d’ex-aspirant de l’armée de terre est au moins aussi remarquée que celle d’Arthur Rimbaud dans la coloniale néerlandaise, lui qui fut chassé lors du premier retour au port. On y apprend à soutenir ses proches qui, en retour, vous affublent du sobriquet « mon lieutenant » à chaque fois que vous leur cassez les pieds avec un réveil un peu trop (gin-)tonic et matinal.

Voguer là où l’aventure vous mène : Si mes compagnons n’avaient pas trouvé une mission au Somaliland, je n’y aurai jamais mis les pieds. Saisir les opportunités là où elles se trouvent, c’est l’essence du voyageur. Quelle chance nous avons eue de découvrir un endroit aussi incroyable.

Bien évidemment j’ai commencé à parler du voyage et des copains, j’en ai oublié le fil de l’article. Récupérons Arthur Rimbaud là où je l’ai laissé : à Aden en 1880.

Sa maîtrise de l’arabe et son goût pour les voyages sont rapidement remarqués.  Il est chargé de traverser le golfe d’Aden vers le royaume d’Abyssinie (actuelle Ethiopie) pour y former une caravane. Pendant 5 ans, Rimbaud occupera diverses fonctions dans le négoce et le transport de différents biens : peaux, café, ivoire, or, parfums, encens, musc, etc. Il partage son temps entre Aden et Harar (dans l’est du royaume d’Abyssinie), la quatrième ville sainte de l’Islam.

En septembre 1885, alors que les différentes affaires dont il s’est occupé ont trop peu marché, Arthur Rimbaud se lance dans le trafic d’armes avec un négociant français. Ils achètent tous les deux un important stock d’armes usagées en France qu’ils comptent revendre au futur « Roi des Rois » d’Ethiopie, Menelik II. Mais lorsque les armes sont réceptionnées à Tadjourah, près de Djibouti, Arthur Rimbaud est contraint d’enterrer sa cargaison en attendant de négocier avec les gouvernements français et anglais qui viennent d’interdire l’exportation d’armes dans la région. L’autorisation finalement en poche, Arthur Rimbaud lance sa caravane à travers les terres arides de la corne de l’Afrique. En février 1987, Arthur Rimbaud livre finalement sa caravane à Menelik II mais ce dernier vient de s’emparer d’un important stock d’armes. La reconversion du poète en trafiquant d’armes se solde par un échec, Menelik II délaisse la cargaison apportée par Arthur Rimbaud et ne lui versera jamais l’intégralité de la somme convenue. Lassé, Arthur Rimbaud retournera à Harar reprendre ses premiers négoces.

En octobre dernier, la caravane The Connecting Tour s’est à son tour arrêtée à Harar, entre le Somaliland et Addis-Abeba. Nous avions troqué les selles de chameaux pour des sièges de bus aussi peu confortables, les caravaniers pour des compagnons de transport toujours plus nombreux. Peu de gens nous comprenaient mais pourtant ils auraient tout fait pour nous aider. Les pistes ensablées et sans fin, elles, n’ont pas bougé depuis le passage de la caravane d’Arthur Rimbaud. A chaque voyage le sable envahit chacun des pores de notre peau. Les voyages étaient plus longs, plus éreintants les uns que les autres. Si j’ai bien retenu une leçon de ces 3 mois passés en Afrique, c’est que pour voyager il faut savoir prendre son temps.

dsc_0111

A Harar, nous avons vite compris ce qui avait séduit Arthur Rimbaud.  La vieille ville a conservé tout son charme. Nous avons pris énormément de plaisir à arpenter ses ruelles et à contempler les dizaines de mosquées, vestiges de l’immense civilisation musulmane qui s’y est installée. Summum des activités touristiques, nous avons été nourrir des hyènes à même la gueule, selon la tradition de la ville. Pour se faire, on leur tend un morceau de viande avec un bout de bois callé dans nos incisives. Comparées à celles de la hyène qui se tenait à quelques centimètres de moi, je n’ai jamais trouvé mes canines aussi petites et futiles…

12914813_10156750752925077_1045668088_o

Thomas

 

1 Correspondance entre Delahaye et Verlaine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s